Sac à couches

Dans l’équipe des dompteurs de mangeurs de feutre, il y a Yannick qui vient d’avoir une p’tite poulette ! Alors, l’idée m’est venue de couturlurer un sac à couches, parce que bon ! quand c’est le second petit oeuf, on a déjà pas mal de choses essentielles ou futiles du premier. Idée acceptée et validée par l’équipe des dompteurs ! Youhou !

J’ai péché l’idée ICI, mais comme d’habitude, j’ai modifié le patron initial. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué….n’est-ce pas ?

J’ai tout doublé avec le même tissu : de la bachette pour que ce soit très costaud (parce que les couches, mine de rien, ça pèse !) et cousu le tout, avec du fil extra-strong (on ne sait jamais). J’ai inversé le fond (largeur et longueur). J’ai resserré les pans de devant pour une ouverture moins large (pas besoin que l’on voit trop les couches). J’ai ajouté un fond amovible pour pouvoir laver le tout (dans une pochette amovible à fermeture velcro avec à l’intérieur, un plastique rigide qui peut s’enlever). J’ai cousu la ouatine entre le tissu du plafond et le tissu de la doublure (au lieu de coudre un plafond puis de rajouter une pochette avec ouatine à coudre sur le plafond ). Et enfin, j’ai mis de la corde pour la suspension au lieu du ruban, ce qui me semblait plus approprié (on se rappelle l’histoire du poids des couches, etc…).

Les lettres du prénom de la poulette ont été appliquées sur le devant et un message de bienvenue a été brodé et cousu sur le fond, en reprenant l’idée de Pauline et Loriane, d’écrire un petit mot sous le fond. Les prénoms de l’équipe des dompteurs de mangeurs de feutre (désolée, Isabelle, je n’avais pas de fil multicolore) et celui du grand Manitou ont aussi, été brodés et cousus sur le fond.

TA-DAAAAAAMMMMMM ! Voilà la bête ! De face.

sac à couches devant

 

De profil.

sac à ocuches côté

Zoom sur les détails. La anse d’accrochage.

détail de la anse d'accrochage

 

Le fond amovible ouvert/fermé.

le fond amovible         le fond fermé

Le devant

20150406_161240

Le fond avec la dédicace.

la dédicace

Et enfin, la poulette amovible pour occuper Adèle pendant qu’on la change.

la poulette amovible

Et voilà, vous avez vu la bête ! Maintenant, il n’y a plus qu’à espérer que Yannick n’en ait pas déjà un ….

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s