Puces des couturières – impressions

Il y a une semaine pile, j’avais eu la chance d’avoir une table d’exposition et je participais à mes premières Puces des Couturières, à Saint Félix.

Impressions en pas à pas 

Arrivée sur le parking de la Salle des Fêtes pile à l’heure d’ouverture, après avoir trouvé les grands ciseaux précisant l’emplacement des Puces (bon, je savais où c’était mais quand même, j’aime bien être sûre), ciseaux que j’ai mis un temps à voir, noyés (les pauvres !) par la banderole (gigantesque) du marché. Il y a déjà foule. Effervescence majeure !

Tout le monde s’agite à sortir des cartons, des boîtes, des rouleaux de tissus et encore des cartons et des boîtes où l’on devine tout un tas de choses. Oulà ! Moi et mes quelques petits coupons de tissus, mes magazines et mes petites créations, je me sens comme Tom Pouce chez les géants. Le stress commence à pointer le bout de son nez, va-t’en ! parce que je vais mettre ma carapace de tortue Ninja et je commence à débarrasser ma voiture. Armée d’un seul carton (j’en ai deux!) je m’en vais en reconnaissance en terre inconnue….

L’organisatrice de la manifestation Anne-Marie Brunier m’accueille avec un grand sourire et me montre ma table. C’est une petite femme toute douce et rassurante, qui me dit qu’il y a une très bonne ambiance et que oui, c’est très bien ce que j’ai à proposer et de ne pas m’inquiéter, on est là pour déstocker nos armoires, etc…. Merci ! Je vais pouvoir déverrouiller le costume Ninja – pas trop quand même, on ne sait jamais !

Je sors mon beau coupon de tissu polynésien pour faire une joli table de présentation – la Polynésie, c’est un peu mon gri-gri. Un couple dont le mari avait des tatouages polynésiens m’a demandé où j’achetais mon tissu, désolée ! pas à vendre ! je l’ai ramené de ma vie là-bas, trop précieux ! Je n’arrive même pas le couper pour m’en faire une robe, c’est dire !

J’installe mes petits coupons de jersey, mes chûtes de tissus pour faire des patchworks, mes magazines dans les deux cartons et mes petites créations. C’est fait rapidement, ce qui me laisse le temps d’observer le manège incessant d’installation des autres participant(e)s. Histoire de me mettre la pression, n’est-ce pas ?

Premier point : je ne dénote pas avec mes cheveux gris/blancs -haha ! Mais personne ne fait mémé ! Et il y en a plein de plus jeunes que moi.

Second point : les gens se connaissent ou pas mais sont tous très gentils et à l’écoute des autres si besoin d’aide ou de conseils.

Tertio : mais qu’est ce qu’ils sont organisés ! Du coup ça m’a donné des idées pour la prochaine fois – par exemple un carton où les tissus sont déjà placés par couleur ou par matière au lieu de les disposer sur la table, une barquette où sont regroupés les articles du même prix, mettre un seul prix pour tous les magazines et les ranger dans des bacs transparents avec peut-être un descriptif du contenu surtout pour les magazines de DIY pour une plus grande lisibilité, etc… Bref ! à repenser !

Quatro : Zut ! j’aurais du demander une grille pour présenter mes sacs……ou alors prévoir des journaux roulés en boule pour qu’ils tiennent debout. Qu’à cela ne tienne, la collègue de la table d’à côté prend une petite table (je n’aurais jamais osé) et la place à côté de ma table. Elle y installe mes sacs de façon à les mettre en valeur. Cool ! Merci ! Je finis d’enlever l’armure de Tortue Ninja.

Quinto : je vérifie auprès de la responsable et de la collègue d’à côté (avec qui je vais découvrir au fil des discussions que nous avons plein de points en commun) que les prix que je pratique sont corrects. No souci ! Ouf ! Je relâche la pression….

Les gens commencent à arriver et je me revoilà dans mes petits souliers…. Mais très vite, je me prends au jeu de la présentation des articles que je propose, de l’explication sur des modèles de magazines, de la discussion couture ou autre et du partage de mes petites connaissances coutuluresques avec des moteurs ou pas. Bien qu’ayant une chaise, je ne me suis jamais assise, sauf pour le repas. Un concept de salade bar très sympa et très copieux. Et au final,  la journée a très vite passée.

Mes créations ont été admirées et félicitées, notamment le sac « Oh! la vache » (déjà fait ici) et mes petits chaussons que l’on a trouvé – « trop chou ». J’ai vendu la moitié de mes coupons de jersey, quelques magazines, les tawashi pour bébés (voir la bête ici) et un sac.

Je n’ai pas beaucoup vendu mais pour une première, j’étais plutôt satisfaite et la journée fut riche de belles rencontres. A refaire donc l’an prochain, si je peux avoir une place….

N’ayant pas pris l’appareil photo et mon téléphone faisant des photos minables (et ben oui, j’ai rayé le viseur…), je vous mets les photos de mes créations prises avant les Puces.

Sur la photo des chaussons, il manque une Van’s et non, ce n’est pas pour un unijambiste, mais parce qu’elle a été finie le soir même.

chaussons.jpg
Les petits chaussons en laine ou en coton de la taille naissance à 12 mois
kit naissance.jpg
Kit naissance garçon : lingette, hochet/anneau de dentition, bavoir et bandana
porte-jetons.jpg
Porte-jetons en cuir ou en simili qui peut accueillir aussi une pièce de un euros ou de deux euros
enroule câbles.jpg
Enroule-câbles en cuir ou en microfibre
porte-cartes.jpg
Porte-cartes en cuir en simili
porte-cartes ouverts.jpg
Intérieurs en tissu des porte-cartes
tawashi.jpg
Tawashi : éponges écologiques  pour laver les enfants – Vendues
 sac de secours plié.jpg
Sac de secours – plié
sac de secours déplié.jpg
Sac de secours – déplié
sac vache.jpg
Sac vache
sac vintage ouvert.jpg
Sac vintage – vendu
sac cabas.jpg
Sac cabas
sac origami petit format.jpg
Peti sac origami
sac origami grand format.jpg
Grand sac origami

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Puces des couturières – impressions

  1. bonjour
    je suis passée aux puces des couturières mais hélas je n’ai pas reconnu votre stand, j’ai beaucoup apprécié ce genre de manifestations n’en trouvant pas beaucoup dans la région
    (je suis d’Annecy)
    je ferai plus attention l’année prochaine pour vous trouver …
    Françoise

    J'aime

    1. Bonjour Françoise ! Nous sommes voisines alors. Je suis de Cusy et je travaille sur Annecy. J’étais dans la seconde allée côté gauche (lorsqu’on entre) vers le mur, dos au stand du Sahel. J’avais des cartons avec des magazines Fait Main, quelques coupons et des petits chaussons en bord de table. Mes sacs étaient derrière.
      Effectivement, il y a peu de manifestations de ce genre dans la région. On se verra l’an prochain ou ailleurs…..
      Bonne journée
      Bay

      J'aime

  2. Je participe bientôt à mes premières puces de couturières avec une copine (le 21) alors je vais voir comment ça se passe mais je pense qu’effectivement ça doit être une journée plutôt sympa.
    Je ne comprenais pas pourquoi je ne recevais plus de notifications de ton blog , figure-toi que la messagerie les filtrait et je ne m’en étais pas rendu compte ! tout est rentré dans l’ordre !
    bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s