Rallye lecture : Sorcière

Bon, il serait quand même temps, 3 mois après – quoi ! déjà ? de vous montrer le rallye-lecture des mangeurs de feutre.

Au programme cette année : « Sorcier, sorcière, prend garde à ton derrière ! » Le rallye-lecture est un très gros travail d’équipe et de préparation – j’ai la chance d’être dans une école où ça fonctionne avec une équipe du tonnerre !- , tant au niveau logistique que de la mise en forme – conception et préparation de tous les ateliers, conception et déroulement de la journée, installation la veille de toutes les décorations et de tous les ateliers, explication aux parents encadrants, timing et rotation des ateliers, désinstallation le soir, etc…..

La participation des parents est obligatoire pour une bonne gestion et rotation des ateliers : 26 ateliers au total cette année. Chaque atelier dure 8 minutes et à la fin de la journée, chaque enfant de l’école, aura participé aux 26 ateliers. Cette année, deux classes de l’élémentaire ont aussi animé un atelier. Les CP ont joué une pièce de théâtre pour les plus petits et les CE2/CM1 ont proposé un mini-laboratoire des peurs : expressions autour de la peur, boîtes à toucher de choses qui font peur, ombres chinoises terrifiantes, etc…

théâtre.jpg
Pièce de théâtre par les CP
20170519_095201.jpg
Le laboratoire des peurs par les peurologues : les CE2/CM1 spécialistes de la peur. Atelier : Vivons heureux la peur au ventre.

A la fin de la journée, une récréation-goûter autour de la maison d’Hansel et Gretel (un des ateliers) qui a été dépiotée en deux temps/trois mouvements et boulottée en encore moins de temps.

la maison d'hansel et Gretel.jpg

Liste des albums étudiés pour le rallye

« Hansel et Gretel » de Anne Jonas, « Ah ! Les bonnes soupes » de Claude Boujon, « Le crapaud perché » de Claude Boujon, « Sorcière y es-tu ? » de Magdalena, « La sorcière a le blues » de Vincent Wagner, « Le bouton de la sorcière » de Rosalinde Bonnet, « La sorcière de la rue Mouffetard » de Pierre Gripari, et en bonus un DVD : « La sorcière dans les airs » de Julia Donaldson.

Les sacs à album que j’ai proposé à mes élèves, pour une lecture à la maison

« Ah ! Les bonnes soupes » avec un jeu  de 7 familles abécédaire- voir ICI

« Le crapaud perché »avec un crapaud en tissu pour se promener sur la tête – pas facile, facile –

marcher avec le crapaudUntitled 2Untitled

« Sorcière y es-tu ? » avec un cahier de sorcière pré-dessinée et des feutres pour ré-habiller la sorcière en lui inventant de nouveaux imprimés de vêtements.

Les décorations pour le jour J faites pendant les ateliers recyclage ou les ateliers arts plastiques

Tous les élèves de l’école préparent des décorations dans leurs classes et ont la surprise le jour J de découvrir la transformation de l’école. Au programme : portraits de sorcièr(e)s, ombres de sorcièr(e)s, têtes de sorcièr(e), chauve-souris et chapeaux de sorcier(e) en origami, sucreries en pâte à sel d’Hansel et Gretel, maison d’Hansel et Gretel en papiers froissés, entrées des portes des classes et des salles sur des bâches publicitaires, chauve-souris en tube de papier WC, jambes de sorcières, recette de soupe de sorcière, etc…..

Les élèves de l’école élémentaire, pendant le temps du périscolaire, ont eux aussi participé lors d’un atelier spécifique à la décoration des locaux : hall d’entrée de la maison de la sorcière et cuisine de la sorcière.

photo1.jpgphoto2.jpg

20170519_094025.jpgphoto3.jpgphoto4.jpgphoto5.jpgphoto6.jpg

Les ateliers du rallye dont je me suis occupée pour la logistique et le déroulement

Autour de l’album « Le crapaud perché » : Parcours d’obstacles avec un crapaud perché sur la tête => fabrication des crapauds perchés (rempli avec du riz ou avec de la ouate pour un équilibre plus précaire) que Fille Chérie a animé le matin avec entrain et dynamisme avec une autre maman, remplacées l’après-midi par deux autres parents.

photo7.jpg

Autour de l’album : « Ah ! Les bonnes soupes  » : Théâtralisation avec marottes et objets, animé par une collègue à la retraite, mamie d’un élève et une collègue en formation : les enfants ont adoré préparer la soupe. Ils avaient à disposition plein d’ingrédients dans des flacons : ongles, vers de terre, yeux, araignées, serpents, et des légumes bien sûr.

20170519_094915.jpg

Photomaton : se mettre en scène avec des déguisements et des accessoires à disposition. Merci à Fille Chérie d’avoir installé un super coin, animé par une maman de ma classe qui nous a fait de belles photos et d’autres mamans qui étaient là pour maquiller et habiller/déshabiller les enfants. Cet atelier permet aussi aux enfants qui n’ont pas de costume de se transformer pour la photo en sorcier, sorcière.

054.jpg

061.jpg

Cinéma : visionnage d’un court film d’animation, animé par une maman le matin et une autre l’après-midi : « Choses de sorcières » un film magnifique et esthétique que vous pourrez regarder ICI. Pour coller au timing, on a juste supprimé le générique de fin.

Autour de l’album « Sorcière y es-tu ? » : Puzzle de sorcière où il faut rhabiller la sorcière  en lançant le dé et en plaçant le vêtement correspondant au nombre sorti par le ou les dés, animé par une mamie le matin et une autre mamie l’après-midi. Le jeu est ICI pour les MS et pour les GS.

jeu.jpg

Mon déguisement

« La sorcière qui a raté ses expériences ! » Je me suis amusée à jouer la sorcière de « Ah ! Les bonnes soupes », mais, c’est moi qui ait bu ma soupe et je ne me suis pas transformée en jeune et jolie jeune femme mais bien en une espèce de truc bizarre.

Ma recette à ne surtout pas expérimenter !! car chaque ingrédient m’a laissé un souvenir….

Les moustaches de chat m’ont donné une oreille de chat sur la tête, le venin d’araignée m’a fait poussé une patte  d’araignée dans le dos, les poils de zèbre m’ont fait un buste zébré magnifique mais bon !, la queue de loup et bien je l’ai eue, la chauve-souris m’a refilée une de ces ailes dans le dos et le pied de bouc s’est transformé en corne sur ma tête.

Bay.jpg
La petite fille au premier plan ne veut absolument pas me voir….j’ai du enlever mes lunettes et mon serre-tête et lui parler avec ma voix naturelle pour qu’elle me reconnaisse.

J’avais aussi mis des fausses dents, passé du charbon sur mes joues, crêpé mes cheveux et transformé ma voix en voix caverneuse. Plusieurs élèves ne m’ont pas reconnue et n’étaient pas très rassurés ou ont carrément eu peur lorsque je suis sortie de ma classe.

sorcière de mère en fille.jpg
Sorcières mère et fille en début d’après-midi. Bon ! Le maquillage et le crépage de cheveux sont un peu partis….

Ce fut une belle journée, pluvieuse -normal – c’était un temps de sorcière, avec des parents impliqués qui ont joué le jeu de se déguiser et sans qui cette journée n’aurait pas pu avoir lieu.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s